À L'ÉCOLE

Organisation du Ministère de l’Éducation nationale

L’organisation se découpe en quatre niveaux : national, académique, départemental et de la circonscription.

 Le ministère de l’Éducation nationale (EN) coordonne au niveau national les différentes politiques éducatives d’enseignement.

 

Le recteur d'académie représente le ministère au niveau de l’académie (qui ne correspond pas aux régions administratives). 

 

L'inspecteur d'académie - directeur académique des services de l'EN (IA-DASEN) représente le recteur à l'échelon départemental.

 

 Les inspecteurs de l'EN du premier degré assistent l'IA-DASEN au niveau des circonscriptions.

 

L'EPS AU COURS DE LA SCOLARITÉ
 

Une organisation nationale

Les programmes sont nationaux et obligatoires pour tous les professeurs et tous les élèves.
Les enseignements sont conçus par cycle, d'une durée de trois ans :

- Le cycle 2, ou cycle des apprentissages fondamentaux, comprend le cours préparatoire (CP), le cours élémentaire première année (CE1) et le cours élémentaire deuxième année (CE2).

- Le cycle 3, ou cycle de consolidation, comprend le cours moyen première année (CM1) et le cours moyen deuxième année (CM2) ; le cycle de consolidation se poursuit au collège, en classe de sixième.

De nouveaux programmes sont entrés en vigueur à l'école élémentaire à la rentrée scolaire 2016.

 

Les apprentissages à l'école élémentaire

 

L’éducation physique et sportive développe l’accès à un riche champ de pratiques, à forte implication culturelle et sociale, importantes dans le développement de la vie personnelle et collective de l’individu. Tout au long de la scolarité, l’éducation physique et sportive a pour finalité de former un citoyen lucide, autonome, physiquement et socialement éduqué, dans le souci du vivre-ensemble. Elle amène les enfants et les adolescents à rechercher le bien-être et à se soucier de leur santé. Elle assure l’inclusion, dans la classe, des élèves à besoins éducatifs particuliers ou en situation de handicap. L’éducation physique et sportive initie au plaisir de la pratique sportive.

L’éducation physique et sportive répond aux enjeux de formation du socle commun en permettant à tous les élèves, filles et garçons ensemble et à égalité, a fortiori les plus éloignés de la pratique physique et sportive, de construire cinq compétences travaillées en continuité durant les différents cycles :

  • Développer sa motricité et apprendre à s’exprimer en utilisant son corps
  • S’approprier, par la pratique physique et sportive, des méthodes et des outils
  • Partager des règles, assumer des rôles et des responsabilités
  • Apprendre à entretenir sa santé par une activité physique régulière
  • S’approprier une culture physique sportive et artistique

 

Pour développer ces compétences générales, l’éducation physique et sportive propose à tous les élèves, de l’école au collège, un parcours de formation constitué de quatre champs d’apprentissage complémentaires :

  • Produire une performance optimale, mesurable à une échéance donnée
  • Adapter ses déplacements à des environnements variés
  • S’exprimer devant les autres par une prestation artistique et/ou acrobatique
  • Conduire et maitriser un affrontement collectif ou interindividuel

 

Chaque champ d’apprentissage permet aux élèves de construire des compétences intégrant différentes dimensions (motrice, méthodologique, sociale), en s’appuyant sur des activités physiques sportives et artistiques (APSA) diversifiées. Chaque cycle des programmes (cycles 2, 3, 4) doit permettre aux élèves de rencontrer les quatre champs d’apprentissage. À l’école et au collège, un projet pédagogique définit un parcours de formation équilibré et progressif, adapté aux caractéristiques des élèves, aux capacités des matériels et équipements disponibles, aux ressources humaines mobilisables. 

 

>> Le socle commun de connaissances, de compétences et de culture <<

>> Les dispositifs d'accompagnement pour les écoliers <<

>> Les programmes de l'école élémentaire <<

 

Source : Site internet de l'Education Nationale