À L'ÉCOLE

Organisation du Ministère de l’Éducation nationale

L’organisation se découpe en quatre niveaux : national, académique, départemental et de la circonscription.

 Le ministère de l’Éducation nationale (EN) coordonne au niveau national les différentes politiques éducatives d’enseignement.

^

Le recteur d'académie représente le ministère au niveau de l’académie (qui ne correspond pas aux régions administratives). 

^

L'inspecteur d'académie - directeur académique des services de l'EN (IA-DASEN) représente le recteur à l'échelon départemental.

^

 Les inspecteurs de l'EN du premier degré assistent l'IA-DASEN au niveau des circonscriptions.

Organisation générale du premier degré

Le premier degré correspond aux enseignements pré-élémentaires et élémentaires dispensés dans les écoles maternelles et élémentaires.

Une organisation nationale

Les programmes sont nationaux et obligatoires pour tous les professeurs et tous les élèves.
Les enseignements sont conçus par cycle, d'une durée de trois ans :

- Le cycle 2, ou cycle des apprentissages fondamentaux, comprend le cours préparatoire (CP), le cours élémentaire première année (CE1) et le cours élémentaire deuxième année (CE2).

- Le cycle 3, ou cycle de consolidation, comprend le cours moyen première année (CM1) et le cours moyen deuxième année (CM2) ; le cycle de consolidation se poursuit au collège, en classe de sixième.

De nouveaux programmes sont entrés en vigueur à l'école élémentaire à la rentrée scolaire 2016.

Les apprentissages à l'école élémentaire

L'enseignement élémentaire

La maîtrise de la langue française et des premiers éléments de mathématiques sont les objectifs prioritaires de l’école élémentaire pour permettre aux élèves d’accéder aux outils fondamentaux de la connaissance.

Dès le CP, les élèves découvrent l'apprentissage d'une langue vivante (étrangère ou régionale). Au cycle 2, le programme prévoit des enseignements pour questionner le monde, des enseignements artistiques (arts plastiques et éducation musicale), une éducation physique et sportive et un enseignement moral et civique.

Au cycle 3, les élèves consolident leurs apprentissages dans ces domaines, découvrent les sciences et la technologie, l'histoire et la géographie, l'histoire des arts.

L'école prend en compte la pluralité et la diversité des aptitudes de chaque élève. À côté du raisonnement et de la réflexion intellectuelle, le sens de l'observation, le goût de l'expérimentation, la sensibilité, les capacités motrices et l'imagination créatrice sont développées.

Le socle commun de connaissances, de compétences et de culture

Le "socle commun de connaissances, de compétences et de culture" constitue l'ensemble des connaissances, compétences, valeurs et attitudes nécessaires pour réussir sa scolarité, sa vie d'individu et de futur citoyen. De l'école primaire à la fin de la scolarité obligatoire, les élèves acquièrent progressivement les compétences et les connaissancesnécessaires à la maîtrise de ce socle commun.
>> Le socle commun de connaissances, de compétences et de culture <<

Les évaluations

Les évaluations permettent d'apprécier la progression de chaque élève par rapport aux objectifs définis dans les programmes. À partir de ce constat, les enseignants apportent une aide aux élèves qui en ont besoin. 

Les dispositifs d'accompagnement

Des dispositifs d'accompagnement complètent les enseignements obligatoires à l'école élémentaire. Les écoliers peuvent bénéficier d'activités pédagogiques complémentaires, de stages de remise à niveau pour les élèves de de CE1, de CM1 et de CM2 et de l'accompagnement éducatif dans les écoles de l'éducation prioritaire. Ces dispositifs favorisent la réussite scolaire de tous.
>> Les dispositifs d'accompagnement pour les écoliers <<

 

Source : Site internet de l'Education Nationale